Autres recettes


Millasou soufflé aux abricots

Préparation : 40 min

Cuisson : 1 h 25 min pour 8 personnes

500 g de chair de citrouille / 200 g de farine de maïs (se trouve sous la dénomination semoule fine) / 125 g de crème fraîche / 150 g de sucre / 25 g de beurre / 5 oeufs entiers / 2 cuil. de rhum / ½ paquet de levure chimique / 250 g d’abricots frais / 5 blancs d’oeufs / 1 sachet de sucre vanillé

  • Eplucher la citrouille, la couper en cubes. Couvrir d’eau légèrement salée et cuire à feu moyen 30 minutes environ. Egoutter au terme, laisser refroidir et réduire en purée fine.
  • Mettre dans une grande terrine, ajouter la semoule de maïs puis le crème fraîche, le sucre, le beurre fondu, les oeufs entiers un par un, le rhum et la levure en dernier. Travailler pour bien mélanger. Ajouter alors les abricots coupés en dés et terminer en incorporant les blancs d’oeufs battus en neige.
  • Verser cette pâte dans un grand plat en terre à feu modéré, à 150°C (th. 5).
  • A la sortie du four, saupoudrer de sucre vanillé.
  • Servir chaud ce soufflé qui retombe lentement.

Hors saison, remplacer les abricots frais par 100 g d’abricots secs pochés dans 20 cl d’eau sucrée ou par un autre fruit.

 

 

La quiche ardennaise

 

 

Ingrédients : 2 tranches de jambon d’Ardennes, 200 g de pommes de terre coupées en rondelles, 2 oeufs, ¼ de maroilles ou 1 fromage de Rocroi, poivre pâte levée- salée : 200g de farine, 1 oeuf, 1 tasse de lait froid salé, 1 pincée de noix de levure, 50 g de beurre fondu
  • Pétrir 5 min puis battre à même la planche farinée. Déposer la boule de pâte farinée dans une tourtière graissée et laisser lever une heure.
  • Sur la pâte levée répartir du jambon d’Ardennes coupé en lamelles et grossièrement passé à la poêle. Enrober les pommes de terre des oeufs battus et disposer sur la quiche. Parsemer de lamelles de fromage.
  • Cuire à four chaud pendant 20 min.

 

La salade au lard

Ingrédients : 2 pommes de terre (longues si possible) par personne – 1 tranche de lard maigre + 1 tranche de lard fumé par personne – échalotes – huile, vinaigre, sel, poivre.

La vraie salade au lard ardennaise se fait avec des pissenlits. On peut cependant les remplacer par de la chicorée, scarole ou romaine. Compter un volume 4 fois supérieur à celui d’une salade habituelle.

  • Faire cuire les pommes de terre avec la pelure, éplucher et couper en rondelles.
  • Éplucher, laver, égoutter la salade.- Dans une poêle, faire fondre les « cretons » de lard.
  • Dans une cocotte, mettre de l’huile dans le fond, ajouter salade, pommes de terre, échalotes coupées ; jeter les cretons chauds et la graisse fondue sur le tout.
  • Chauffer le vinaigre dans la poêle, verser dans la cocotte ; bien remuer le tout – saler et poivrer un peu (car le lard est toujours salé) – vérifier l’assaisonnement .
  • - Servir chaud sans attendre

 

Emillie Ardennaise

 On ne saurait parler nourritures ancestrales de gens pauvres en Ardenne, sans nommer la célèbre émillîe qui se pratiquait il n’y a pas si longtemps encore. Elle était mangée, chez les familles démunies ou chez les personnes âgées, aussi bien le matin au lever, à 16 heures en guise de goûter, ou le soir comme « souper ».

Dans un grand bol « aussi large qu’un pot de chambre » ( !!), casser des morceaux de pain rassis ou même grillés (les émillons). Verser par-dessus un liquide de votre choix, qui pouvait être soit du lait (généralement réservé aux enfants), plus tard du lait chocolaté, mais le plus souvent du « café blanc », un café largement mélangé de chicorée et additionné de lait et de sucre. Là-dessus, on faisait fondre « une noquette » de beurre, un morceau selon l’aisance. Le raffinement suprême était, plutôt que de sucrer le liquide, de répandre du sucre cristallisé en surface du mélange, ce qui ajoutait un craquant délicieux à la mollesse du pain mouillé.

 

 

 


Adresse de la mairie

Hôtel de Ville
37 av Blanqui

Tél: 03 24 53 94 20

Fax: 03 24 53 94 39


Lundi au Jeudi:

8h15 à 12h et 14h à 17h45

Vendredi:

8h15 à 12h et 14h à 17h15